Montpellier: Il vole 10 euros à un étudiant qu'il accuse d'avoir «maté» sa femme

JUSTICE L’homme a été condamné à six mois de prison avec sursis…

Nicolas Bonzom

— 

Un billet de 10 euros.
Un billet de 10 euros. — Jens Meyer/AP/SIPA

Un homme, qui faisait par ailleurs l’objet d’une procédure pour des violences, a été condamné par la justice à six mois de prison avec sursis et 60 euros d’amende. Le prévenu avait été interpellé le 8 septembre, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, à Montpellier, relate Midi Libre. Ivre, il venait d’extorquer 10 euros à un étudiant.

L’étudiant assure n’avoir jamais regardé sa femme

Devant le tribunal correctionnel, ce trentenaire, qui présentait un taux d’alcoolémie de 2,28 grammes au moment des faits, a souligné que le jeune homme aurait « maté » sa compagne, « qui urinait derrière un buisson ». « Elle a insisté pour qu’il s’en aille mais il n’a rien voulu savoir. Alors, je me suis approché pour lui demander des explications », a souligné le prévenu devant le tribunal, cité par le quotidien régional.

Selon ses dires, après avoir subi « une balayette », le jeune étudiant aurait pris peur, et aurait sorti son téléphone portable, ainsi qu’un billet de 10 euros de sa poche. La victime, de son côté, n’a pas vraiment la même version des faits : il assure n’avoir jamais regardé la compagne du prévenu, qu’il se trouvait juste à proximité et que l’homme lui aurait sauté dessus et l’aurait roué de coups.