Pétition anti-corrida : Quand le maire de Nîmes met un vent à Pamela Anderson

TAUROMACHIE La célèbre comédienne voulait rencontrer l’élu de la capitale gardoise…

Nicolas Bonzom
— 
Pamela Anderson était en visite éclair, mercredi, à Calais et Grande-Synthe.
Pamela Anderson était en visite éclair, mercredi, à Calais et Grande-Synthe. — PJB/SIPA

Entre le maire de Nîmes et Pamela Anderson, ça ne « matche » pas.

Jean-Paul Fournier, l’élu Les Républicains de la capitale gardoise a refusé de rencontrer la comédienne d’Alerte à Malibu, qui voulait lui apporter une pétition anti-corrida, signée avec l’Alliance anti-corrida par 520.000 personnes opposées à cette pratique.



« Un manque d’ouverture »

Une rencontre qui n’est pas « nécessaire », selon le maire, relate France Bleu Gard Lozère. La commune accueille chaque année de nombreuses corridas dans ses arènes.

Face à cette fin de non-recevoir, Pamela Anderson, fervente défenseur des animaux, a déploré un « manque d’ouverture » de la part du premier magistrat nîmois