Montpellier: Un banal accrochage sur la route se transforme en extorsion de fonds

FAITS DIVERS Un couple a été incarcéré après des faits qui seraient survenus vendredi 7 juillet…

Nicolas Bonzom

— 

Image d'illustration d'un constat à l'amiable.
Image d'illustration d'un constat à l'amiable. — WITT/SIPA

Un banal accident de la route s’est transformé vendredi dernier en véritable extorsion de fonds, sur l’avenue de Vannières, dans l’Hérault. Il est environ 23h30 lorsqu’un automobiliste freine brusquement au feu orange. La voiture qui le suit le percute…

C’est alors qu’un couple en sort, explique les services de la gendarmerie, et insulte le conducteur arrêté au feu. Malgré sa responsabilité dans cet accident purement matériel, ce dernier refuse tout constat amiable. Son téléphone portable vissé à l’oreille, il appelle de nombreux proches, qui se rendent sur les lieux de l’accident.

Incarcérés

Effrayée, la victime cède aux demandes de l’automobiliste qui demande 400 euros en liquide, qu’elle retire à un distributeur de billets. Cela ne lui suffisant pas, l’auteur des faits, sous la menace d’un couteau, souligne la gendarmerie de l’Hérault, décide de garder la voiture de la victime et de la lui restituer plus tard… contre 1.500 euros.

Le lendemain, les gendarmes de Lunel parviennent à récupérer l’automobile, tandis qu’un couple de Montpelliérains déjà connus des forces de l’ordre, âgés de 21 et 19 ans, ainsi qu’une autre personne sont interpellés et aussitôt placés en garde à vue. Les deux premiers ont depuis été incarcérés, le troisième a été remis en liberté.