VIDÉO. Montpellier: Chez Prizoners, le escape game s’inspire de légendes locales

JEU La salle a ouvert il y a quelques semaines à Castelnau-le-Lez, dans l'Hérault...

Nicolas Bonzom

— 

Quelques images des salles de Prizoners à Castelnau-le-Lez.
Quelques images des salles de Prizoners à Castelnau-le-Lez. — Prizoners

C’est une drôle d’agence de voyage qui a ouvert ses portes en mai sur l’avenue de l’Europe à Castelnau-le-Lez (Hérault). Chez Prizoners, à deux pas de la station de tramway de la Galine, on voyage plutôt dans le temps. Dans ce nouvel espace game, on part à la recherche d’un trésor ou d’une recette magique. Et avec la clim, s’il vous plaît.

« Les escape games viennent du Japon, explique Sandra, une ancienne communicante en web-marketing qui a ouvert la salle avec son conjoint Marc, ex-salarié de l’usine de café de Lavérune. Au départ, ce sont des jeux vidéo sur PC, qui ont été transposés dans la vie réelle. Le concept s’est développé en Europe de l’Est, particulièrement à Budapest, berceau du escape game, avant de s’étendre en Angleterre, puis en France. »

>> A lire aussi : Nantes : Le plus grand escape game de France ouvre ses portes (avant deux autres, très bientôt)

Des scénarios régionaux

Enfermés dans une salle, vous n’avez qu’une heure pour résoudre la mission qui vous est confiée, à grands coups d’énigmes, de manipulations et d’observation. Si vous flanchez, des indices vous seront habilement divulgués tout au long de votre quête…

Et ce qui fait la particularité du réseau Prizoners, créé à Paris, c’est le côté régional des énigmes. Les scénarios, élaborés par des game designers et les décors, imaginés par des professionnels du cinéma, s’inspirent de légendes locales. Deux salles vous sont proposées : l’une vous transporte en mer Méditerranée, au XVIIe siècle, où le pirate Yusuf al Pacha sème la désolation, tandis que l’autre vous traîne dans les vignes de l’Hérault, pour tenter de retrouver la recette magique du muscat de Frontignan… Une troisième salle, avec un nouveau scénario, est en préparation avant la fin de l’année.

« Entre les escape games, il n’y a pas vraiment de concurrence, explique Sandra, qui accueille aussi des « team buildings » d’entreprises, jusqu’à vingt personnes. Chacun a ses scénarios, ses spécificités. Quand on a ouvert en mai dernier, on a invité les autres établissements de Montpellier à venir essayer le nôtre… »

Informations sur le site Prizoners Montpellier. A partir de 17 euros / personne. Groupe de trois à cinq personnes. Accessible aux personnes à mobilité réduite.