Montpellier: La reprise de Sauramps par le Furet du Nord suspendue par la justice

LIVRES Les salariés s’étaient mis en grève la semaine dernière pour protester contre la décision du tribunal de commerce…

Nicolas Bonzom

— 

Les salariés de Sauramps Odyssée en grève ce jeudi.
Les salariés de Sauramps Odyssée en grève ce jeudi. — N. Bonzom / Maxele Presse

Le combat des salariés de Sauramps n’aura peut-être pas été vain. La Cour d’appel de Montpellier a décidé ce vendredi de suspendre la décision du tribunal de commerce qui faisait du groupe de librairies lillois, Le Furet du Nord, le repreneur de Sauramps.

>> A lire aussi : VIDÉO. Montpellier : Atterrés par le choix du repreneur, les salariés de Sauramps en grève illimitée

Rejetant la proposition de l’entreprise nordiste, qui ne souhaitait conserver que 57 postes sur 119 et fermer la boutique d’Odysseum, les employés s’étaient mis en grève.

Une audience le 13 juillet

Pour eux, comme pour le cédant, Jean-Marie Sevestre, l’option portée par François Fontès et le groupe Ametis, qui a l’intention de ne fermer aucune des boutiques de Sauramps, est la mieux placée. Ce dossier avait été retoqué par le tribunal.

La justice examinera à nouveau les dossiers de reprise le 13 juillet prochain. Dans un communiqué, le Furet du Nord se dit « stupéfait ». « Les équipes Sauramps et Furet du Nord s’étaient immédiatement mises au travail pour mettre en place le projet de reprise (…) Tout cela est maintenant suspendu », indique l’entreprise.