Languedoc-Roussillon: Après le printemps, le mois de juin a battu des records de chaleur

METEO Les températures ont été très largement supérieures aux moyennes saisonnières…

Nicolas Bonzom

— 

La plage, à la Grande-Motte, près de Montpellier.
La plage, à la Grande-Motte, près de Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

L’année est chaude, très chaude. Alors que le printemps que nous venons de vivre de mars à mai dans l’ex-Languedoc-Roussillon fut l’un des plus doux constatés ces trente dernières années après le printemps 2011, Météo France à Montpellier souligne ce lundi que juin fut également remarquable en termes de températures.

>> A lire aussi : Languedoc-Roussillon : On a vécu l'un des printemps les plus doux depuis 30 ans

Selon Roland Mazurie, chef du centre, le mois a été très chaud et très bien ensoleillé. C’est d’ailleurs le deuxième mois de juin le plus chaud en Languedoc-Roussillon dans les annales de Météo France après le mois de juin 2003, si remarquable. Cette année-là, la forte canicule qui reste dans toutes les mémoires avait débuté avant le 15 juin.

38°C à Nîmes

« Après un début de mois frais, la chaleur commence dès le 10 jusqu’au 25, de manière intense parfois, avec des valeurs dépassant 35°C en plaine, notent les météorologistes. La température moyenne fut très supérieure aux normales, entre + 2,5 et + 3°C. »

Parmi les températures maximales relevées en juin, 34,7°C à Montpellier le 16 juin, 35,2°C à Perpignan le 17, 36,3°C à Carcassonne le 21 et le record, 38°C à Nîmes le 23.