Occitanie: Le Conseil d'Etat examinera le 7 juillet les recours des Catalans contre le nom de la région

GRANDE REGION Les sages devront notamment dire si l’appellation est «discriminatoire» pour les habitants des Pyrénées-Orientales…

Nicolas Bonzom

— 

Un drapeau catalan flotte à Barcelone le 4 avril 2014
Un drapeau catalan flotte à Barcelone le 4 avril 2014 — Josep Lago AFP

Le Conseil d’Etat va-t-il donner raison aux défenseurs de la culture catalane ? Le 7 juillet prochain, l’institution se réunira en assemblée plénière pour examiner les recours déposés par deux associations, visant à faire annuler le nom de la région Occitanie.

>> A lire aussi : Grande région : Plus qu'un nom, les Catalans veulent un statut particulier pour les Pyrénées-Orientales

Depuis l’annonce de la nouvelle appellation de la grande région, qui regroupe l’ex-Languedoc-Roussillon et l’ex-Midi Pyrénées, de nombreux militants des Pyrénées-Orientales tentent de résister encore et toujours à la suprématie occitane.

« Discriminatoire »

Un groupe musical et un Youtubeur ont déjà fait le buzz, il y a quelques mois, en se soulevant contre le choix du Conseil régional, porté par une concertation citoyenne. Des maires ont même fait inscrire sur leurs panneaux « Pays catalan ».

« Occitanie » avait été choisi par un vote citoyen mis en place par la région. L’appellation « Occitanie-Pays catalan », auquel adhèrent les militants, avait été recalée.

>> A lire aussi : VIDÉO. Perpignan : En courant, ils déclarent leur amour au pays catalan

Selon France Bleu Roussillon, les deux associations qui ont réussi à mobiliser le Conseil d’Etat, l’Association citoyenne pour Occitanie-Pays Catalan et le Comité pour l’auto-détermination de la Catalogne-Nord, ont déposé des recours qui jugent « illégale » la consultation mise en place par le Conseil régional, car elle serait « non-conforme » au code électoral, et que le nom Occitanie serait « discriminatoire pour les Catalans ».