Narbonne: Les chats retrouvés morts ont-ils été victimes d'un violent virus?

FAITS DIVERS Depuis plusieurs semaines, des matous de Saint-Pierre-la-Mer meurent les uns après les autres…

N.B.
— 
Un chaton tout mignon
Un chaton tout mignon — SUPERSTOCK

L’enquête sur l’énigme des chats empoisonnés de Saint-Pierre-la-Mer avance. Dans cette commune du littoral audois, au moins sept chats, selon la gendarmerie, et plusieurs dizaines selon les services de la mairie, seraient morts ces derniers jours.

On a même parlé de plus de 200 petites victimes, dans cette ville de 4.000 habitants.

>> A lire aussi : Narbonne : Des dizaines de chats meurent empoisonnés par un mélange liquide de refroidissement et cannabis

Le calicivirus félin

Si la thèse de l’empoisonnement est évoquée, selon L’Indépendant, des résultats d’analyses montreraient que l’un des animaux a succombé à un virus très agressif, le calicivirus félin, qui provoque des infections respiratoires grave chez les matous.

Mais il est impossible, à l’heure actuelle, de savoir si tous les chats de Saint-Pierre-la-Mer ont été victimes de ce virus, ou si une partie ont bien été empoisonnés. L’enquête se poursuit, dans cette station balnéaire près de Narbonne, pour tenter de savoir ce qu’il s’est réellement passé, depuis plusieurs semaines…