VIDÉO. Une avenue de Pézenas porte désormais les noms des policiers tués à Magnanville

HOMMAGE Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne Jessica Schneider ont été tués le 13 juin 2016…

Nicolas Bonzom

— 

Une photo de Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne Jessica Schneider lors de leurs obsèques le 20 juin 2016 à Pezenas
Une photo de Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne Jessica Schneider lors de leurs obsèques le 20 juin 2016 à Pezenas — SYLVAIN THOMAS AFP

Il y a un an, Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, commandant de police aux Mureaux, et sa conjointe Jessica Schneider, 36 ans, agent administratif au commissariat de Mantes-la-Jolie, étaient tués par un homme se revendiquant de l’État islamique.​

Avenue Jean-Baptiste-Salvaing et Jessica Schneider

Ce mardi, la commune de Pézenas, d’où est originaire Jean-Baptiste Salvaing, « en accord avec les familles » a baptisé une rue, le chemin de Plaisance, où se situent les locaux de la gendarmerie, des noms des deux victimes. L’avenue Jean-Baptiste Salvaing-et-Jessica-Schneider a été inaugurée, dans le recueillement, en fin de matinée.

Né à Pézenas, Jean-Baptiste Salvaing a fait toute sa scolarité dans la commune jusqu’à l’obtention du baccalauréat, avant de partir pour ses études dans la région parisienne.

Une partie de la famille du commandant de police habite toujours dans la commune.