Résultats législatives : Dans l'Aude, Jean-Claude Pérez est largement battu et «Monsieur Scoumoune» se qualifie

ELECTIONS Dimanche prochain, deux duels La République en Marche et le FN et un duel La République en Marche et le PS attendent les électeurs...

Nicolas Bonzom

— 

La Cité médiévale de Carcassonne.
La Cité médiévale de Carcassonne. — Angot - Sipa

Dans les 1ère et 2ème circonscriptions du département de l’Aude, c’est un duel entre le Front national et la République en Marche qui attend les électeurs dimanche.

Sur la 1ère circonscription, Jean-Claude Pérez a pris une sacrée raclée : le député sortant, qui fréquente l’Assemblée nationale depuis vingt ans, n’a su rassembler que… 5,18 % des suffrages. Il faut dire que celui qui ne devait pas se présenter, puis finalement si, n’avait pas l’étiquette PS, dont il a claqué la porte, ni celle d’En Marche.

« Monsieur Scoumoune » au deuxième tour

C’est d’ailleurs Danièle Hérin, la candidate du camp Macron, qui arrive en tête, avec 27,49 %. Cette ancienne présidente d’université, aujourd’hui élue à l’enseignement supérieur à la mairie de Carcassonne, affrontera Christophe Barthès, le candidat du FN, qui a réalisé 22,82 %. Suivent Marine Toro (FI) avec 14,19 %, Alain Giniès, qui portait les couleurs du PS, avec 9,92 % puis Miren de Lorgeril (LR), avec 9,60 % des voix.

>> A lire aussi : Législatives : Un «Monsieur Scoumoune» au FN, un PS fragilisé... Les enjeux du scrutin dans l'Aude

Sur la 2ème circonscription, c’est aussi la République en Marche qui file en tête : avec 27,32 % des voix, Alain Péréa se retrouve en duel face à Jean-François Daraud, candidat FN, devenu « Monsieur Scoumoune », célèbre pour ses nombreux passages télévisés. Ce dernier a rassemblé 19,78 % des suffrages exprimés ce dimanche. Suivent Michel Py, maire LR de Leucate, avec 15,93 %, Marie-Hélène Fabre, la députée PS sortante, battue avec 13,48 % et Jean-Hugues Silberman (FI) avec 12,21 %.

Jean-François Daraud, sur le plateau de C8, le 14 octobre.
Jean-François Daraud, sur le plateau de C8, le 14 octobre. - Capture d'écran Dailymotion

Enfin, sur la 3ème circonscription, pas de FN au second tour. La candidate du camp Macron Mireille Robert, arrivée en tête ce dimanche avec 29,11 % des voix, affrontera dans une semaine André Viola, le président du département, investi par le PS, qui totalise 19,36 % des voix. De quoi justifier le surnom de « territoire le plus à gauche de l’Aude » alloué à cette circonscription. Suivent le FN, avec 18,54 % pour Christelle de l’Epinois, Manon le Bretton (FI) avec 14,75 % et Catherine Vergé (LR) avec 10,65 %.