Montpellier : Découvrez Coline Vayssière, la nouvelle Miss Montpellier

CONCOURS La jeune femme, étudiante en chirurgie dentaire, succède à Aurore Kichenin, 1e dauphine de Miss France...

Nicolas Bonzom
Coline est la nouvelle Miss Montpellier.
Coline est la nouvelle Miss Montpellier. — Philippe Holderied - Photographe Montpellier

Dans les différentes contrées du Languedoc, le comité régional de Miss France couronne tous les ans des tas de demoiselles… Mais Miss Montpellier a toujours eu une résonance un peu particulière pour le territoire : depuis dix ans, la moitié des écharpes de Miss Languedoc ont été décrochées par des Montpelliéraines.

Samedi, c’est Coline Vayssière, une étudiante de 20 ans, qui passera à la rentrée en 4e année de chirurgie dentaire à Barcelone, qui a séduit le jury, réuni au Polygone.


« Tout s’est enchaîné très vite »

« Tout s’est enchaîné très vite, les photos, les interviews, souligne Coline, qui est originaire de Nissan-lez-Ensérune, une commune de 4.000 âmes, près de Béziers. Je ne me suis réellement rendue compte que j’étais Miss Montpellier qu’une fois sur le chemin du retour, sur l’autoroute ! C’est la première année que je me présente. On me l’avait proposé. Je me suis dit, si j’ai mes examens, je tente ma chance. Je les ai eus ! »

Coline est la nouvelle Miss Montpellier.
Coline est la nouvelle Miss Montpellier. - Philippe Holderied - Photographe Montpellier

En enfilant l’écharpe de Miss Montpellier 2017, Coline succède à Aurore Kichenin, qui a fait chavirer l’Arena, en décembre dernier. La jeune femme a été élue 1e dauphine de Miss France, sous les clameurs d’un public entièrement acquis à sa cause.


« Ce qui devra arriver arrivera ! »

« J’ai simplement dit à Coline que ce qui l’attendait était une incroyable expérience, note l’étudiante montpelliéraine, qui s’apprête à partir une semaine en Tunisie avec les autres Miss régionales. On a échangé nos numéros, elle m’a promis de m’appeler si elle avait besoin d’un conseil… Cette année m’a énormément apportée. J’étais timide et réservée, l’expérience de Miss France m’a ouvert aux autres et m’a permis de prendre confiance en moi. On m’avait dit « Tu verras, tu ne seras plus la même ». Et c’est vrai ! »

Aurore a même été approchée par France 3 Languedoc et France Bleu Hérault pour se mettre dans la peau d’une chroniqueuse. Et il n’est pas impossible qu’elle porte les couleurs de la France à Miss Monde. De son côté, Coline va prendre les choses « tranquille ». « Je vais rester moi-même, et ce qui devra arriver arrivera », sourit-elle.