Mohed Altrad, estime la sanction disproportionnée et annonce son intention de faire appel.
Mohed Altrad, estime la sanction disproportionnée et annonce son intention de faire appel. — PASCAL GUYOT / AFP

RUGBY

VIDEO. Top 14: Gros tampons de la ligue! 15 semaines pour Labit, terrain suspendu pour le MHR

La ligue avait attendu la fin du championnat pour statuer sur les incidents lors du match Montpellier – Racing 92. Elle n’y a pas été avec le dos de la cuillère…

  • La ligue nationale de rugby a sanctionné l’entraîneur du Racing 92 de quinze semaines de suspension pour ses propos à l’encontre de la ligue, la fédération et de Mohed Altrad
  • Le terrain du MHR est suspendu un match pour incitation à la haine et la violence
  • Mohed Altrad a annoncé son intention de faire appel

La commission de discipline de la Ligue nationale de rugby n’a pas fait dans la dentelle. Saisie par son président Paul Goze après les incidents du match entre Montpellier et le Racing 92 du 22 avril, elle a taillé dans le vif : pour avoir balancé sur l’intégrité de la fédération et Mohed Altrad, président du MHR, le co-entraîneur francilien Laurent Labit écope de 15 semaines de suspension. Motif : « Non-respect du droit de réserve et comportement de nature à porter atteinte à l’image, la réputation ou les intérêts du rugby ». Au passage, il écope de 1.500 euros d’amende et son club de 50.000 euros.

« Le président de Montpellier a acheté la Fédération »

« On est au milieu de la guerre entre la Fédé et la Ligue. D'un côté, il y a des revendications sur notre président et la Ligue. D'un autre côté, on sait tout ce que le président de Montpellier a entrepris. Il a acheté la Fédération, le maillot en particulier, et le Midi Olympique » s’était-il notamment plaint. Visiblement, ses excuses proférées à froid n’ont pas calmé les membres de la ligue.


Dans la distribution de caramels, Montpellier a tendu l’autre joue. Le terrain du MHR est suspendu pour la première réception de la saison. La rencontre devra se dérouler à 75 kilomètres au minimum de Montpellier. Rappel des faits : le 20 mai avaient fleuri dans le stade des banderoles à l’encontre du président la ligue et celui du Racing pour fustiger la fusion annoncée entre le Racing et le Stade français. Une idée presque aussitôt abandonnée devant le tollé provoqué et la grève des joueurs parisiens. Mais la ligue avait décidé reporter les matchs des deux équipes, notamment celui que le Racing 92 devait disputer à Montpellier, initialement le 18 mars.

Les banderoles de la discorde

« Goze + Lorenzetti, le menteur-le tricheur», « Equité sportive = Goze démission», «Cons + fusion = confusion». Les messages ont été mal digérés par la ligue qui a fait sauter le sursis qui planait sur les Héraultais depuis février 2015 pour « troubles causés dans l’enceinte de jeu (utilisation de moyens d’amplification visuelle dans l’intention de provoquer la haine ou la violence ou de favoriser l’excitation du public) ». En plus d’une prune de 70.000 euros.

Mohed Altrad a réagi dans un communiqué : « Aucune banderole n’avait un caractère diffamatoire ou insultant. Le public de l’Altrad Stadium n’a pas été excité par la présence de ces banderoles. Aucun incident n’a d’ailleurs été signalé avant, pendant et après, tant à l’occasion du match reporté contre le Racing le 22 avril, que lors du barrage du 20 mai », explique-t-il. Pour le président du MHR qui pointe « les limites de la gouvernance actuelle de la LNR (…), le caractère manifestement disproportionné de la sanction interpelle le MHR quant à la volonté de la LNR et de son Président de le mettre au ban. » Le club va faire appel.

>> A lire aussi : Top 14: Banderoles anti-Goze et anti-Racing, accusations de Labit... Le Montpellier-Racing de samedi fait causer

Tant qu’à y être, la commission a également statué sur les expulsés des phases finales : le Montpelliérain Jan du Plessis (6 semaines), le Rochelais Pierre Aguillon (3 semaines) et le Clermontois Philippe van der Merwe (7 semaines). Ces suspensions (celle de Labit y compris) prendront effet à partir du premier match amical disputé par chacun des clubs concernés la saison prochaine.