Béziers: Trop ivre, le sans-abri ne peut pas témoigner devant le tribunal

JUSTICE La victime d’un coup de couteau n’a pas pu être présente au procès, mercredi…

N.B.

— 

Un véhicule de police. (Illustration)
Un véhicule de police. (Illustration) — Olivier Aballain / 20 Minutes

Le tribunal correctionnel de Béziers a condamné un sans-abri de 52 ans à quatre mois de prison ferme pour avoir porté un coup de couteau à la joue, le 3 juin dernier, à l’un de ses compagnons d’infortune, rapporte le quotidien Midi Libre.

Une histoire d’ex-petite amie

Les faits se sont déroulés sur une place de la sous-préfecture de l’Hérault. Passablement alcoolisés, les deux hommes se disputent pour une histoire d’amour. La victime aurait dit à son collègue qu’il connaissait l’une de ses anciennes petites amies…

Lors du procès, mercredi, il était prévu au départ que la victime du coup de couteau témoigne « en faveur de son agresseur », explique le journal régional. Mais cela ne s’est pas passé exactement comme prévu : au moment des débats, l’homme était ivre, devant le tribunal, et n’était pas (du tout) en état de s’adresser à un juge.

Le sans-abri a été placé en détention, après l’annonce de sa peine.