Montpellier: Ivre et en manque, il sème la panique à l'hôpital pour qu'on lui donne un médicament

FAITS DIVERS L’homme, âgé de 30 ans, a été condamné à dix mois de prison ferme…

N.B.

— 

Les urgences d'un hôpital. (Illustration)
Les urgences d'un hôpital. (Illustration) — JEROME MARS /JDD/SIPA

C’était il y a quelques jours, aux urgences de Gui-de-Chauliac, à Montpellier : un homme, âgé de 30 ans, donne des sueurs froides au personnel de l’hôpital. Sa compagne vient d’être admise pour une blessure grave à l’œil à l’arme blanche.

Mais ce n’est pas vraiment l’état de sa moitié qui semble l’inquiéter : une bouteille de whisky de deux litres à la main, il exige des infirmières qu’elle lui donne du Subutex. Un médicament prescrit comme traitement de substitution à l’héroïne, relate Midi Libre.

« J’étais en manque »

Avec 1,25 g d’alcool dans le sang, l’homme a du mal à être maîtrisé par les services de sécurité de l’hôpital, qui finiront par appeler les policiers, qui essuieront une série d’insultes. « J’étais en manque depuis trois jours », a-t-il assuré devant le tribunal.

En plus de sa peine de dix mois de prison ferme, le prévenu, qui avait un casier judiciaire bien garni de 19 mentions au total, devra également indemniser les policiers.