Perpignan: Les salariés d’une société toulousaine abandonnés par leur patron depuis 40 jours

EMPLOIS Vingt-quatre salariés de la société SM Clean, basée à Toulouse, n’ont pas été payés en avril et sont sans nouvelle de leur patron depuis 40 jours. La situation toucherait 300 salariés partout en France…

Jerome Diesnis

— 

Balais, illustration.
Balais, illustration. — Auteurs : SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Trois cents salariés d’une société de nettoyage sont sans nouvelle de leur chef d’entreprise depuis le début du mois d’avril, révèle France Bleu Roussillon, sur la foi de témoignage de 24 employés basés à Perpignan.

Les employés n’ont pas reçu leur bulletin de salaire en mai, et le téléphone du siège social de l’entreprise SM Clean, à Toulouse, sonne dans le vide.

Toujours considérés comme salariés aux yeux de la loi

L’entreprise emploie également du personnel à Bordeaux, Mazamet, Tarbes, Narbonne et Rodez, qui serait dans la même situation. « Je vis avec deux enfants de cinq et demi et huit ans et demi, explique Charlotte à la station. Financièrement et psychologiquement, je lui en veux énormément de ne pas nous avoir avertis et de ne pas nous avoir envoyé une lettre de licenciement ».

Toujours considérés comme salariés aux yeux de la loi en l’absence de justificatif, les employés de cette entreprise de nettoyage se retrouvent pour certains en grande détresse financière et dans une impasse. Ils ont pris un avocat afin de défendre leurs droits. « Mais cela risque de prendre du temps », prévient Charles Saliés, leur défenseur.