Montpellier: Une exposition dévoile les trésors découverts lors des fouilles préventives

SORTIES C'est à découvrir au musée Henri-Prades de Lattes à partir de ce mercredi...

Nicolas Bonzom

— 

Un collier du néolithique découvert à Montpellier.
Un collier du néolithique découvert à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

Ces dernières années, Gardois et Héraultais ont vécu au rythme effréné de deux chantiers pharaoniques : le contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier et le déplacement de l’autoroute A9. Si ces années de travaux ont bouleversé le paysage, elles ont aussi permis de mettre la main sur des trésors, à travers une trentaine de fouilles préventives. Le musée de Lattes présente ces trouvailles dans l’exposition Circulez, y’a tout à voir ! 20 Minutes vous en dévoile quatre pièces majeures.

Des outils. Les plus vieux trésors qui ont été découverts lors des fouilles par les équipes d’archéologues de l’Inrap (l’institut national de recherches archéologiques préventives) datent approximativement de - 600 000 à - 300 000 avant J.C. Il s’agit d’outils, de pics et autres silex sculptés retrouvés au mas de Vouland, à Nîmes. « C’est l’époque des chasseurs-cueilleurs, celle de l’homme de Tautavel, explique Diane Dusseaux, directrice du musée. Ces découvertes fondamentales permettent de redonner vie à ces hommes. » Au total, près de 500 objets de ce type ont été découverts.

Les outils sont les plus vieux trésors découverts depuis 2012 lors des fouilles préventives.
Les outils sont les plus vieux trésors découverts depuis 2012 lors des fouilles préventives. - N. Bonzom / Maxele Presse

Des bijoux. De nombreuses parures, retrouvées par les archéologues, sont présentées à Lattara. Parmi elles, des colliers faits d’os, de roche ou de dents animales, datant du néolithique (3.000 avant J.C.). « Ils ont été trouvés au mas Rouge, à Montpellier, dans une sépulture collective de 200 défunts », confie la directrice. Autre trésor : des bagues en argent du IIIe siècle, enfouies à Vergèze dans une tombe féminine.

Une bague en argent en parfait état de conservation.
Une bague en argent en parfait état de conservation. - N. Bonzom / Maxele Presse

Une serrure. Un objet plutôt insolite a attiré l’attention des archéologues au mas de Roux, à Castries : une serrure et une clé en fer, dans un étonnant état de conservation, ont été retrouvées. Et pourtant, elles ont été datées entre 25 et 50 avant J.C.

Une serrure et sa clé.
Une serrure et sa clé. - N. Bonzom / Maxele Presse

Des ossements. Des fouilles entreprises du côté d’Aimargues ont permis de découvrir un ancien cimetière, avec 900 squelettes, dont ceux d’enfants en bas âge.

Un crâne d'enfant découvert lors des fouilles archéologiques à Aimargues.
Un crâne d'enfant découvert lors des fouilles archéologiques à Aimargues. - N. Bonzom / Maxele Presse

L’exposition est à voir dès ce mercredi et jusqu’au 5 février 2018 au musée Henri-Prades à Lattes. Tarif plein : 3,50 euros. Visite guidée sur réservation : 4 euros.