Béziers: Le faux mage pédophile promettait aux ados qu'ils plairaient aux filles

JUSTICE Un pseudo-entraîneur de boxe profitait de la crédulité des adolescents auxquels il donnait des cours à domicile pour se livrer à des pratiques sexuelles. Il a été condamné à sept ans de prison…

Jérôme Diesnis

— 

Des gants de boxe (illustration).
Des gants de boxe (illustration). — John Pyle/Newscom/Sipa

Il utilisait la boxe pour traquer ses proies. Un prétendu entraîneur du noble art de la ville de Bessan, à côté de Béziers, a été condamné à sept ans de prison pour pédophilie.

Il lui est reproché d’avoir abusé de la crédulité des mineurs auxquels ils donnaient des cours à domicile, sous couvert de pseudos rituels magiques initiatiques. Il leur promettait en échange de faveurs sexuelles de bonnes notes ou de plaire aux filles.

Soixante-cinq mille euros de dommages et intérêts

Il a échappé à la cour d’assises car les faits ne pouvaient pas être qualifiés comme des viols. Placé sous mandat de dépôt, il lui est interdit de rencontrer des mineurs. Une injonction de soins lui a été imposée ainsi qu’un suivi socio-judiciaire de dix ans.

Il a aussi été inscrit sur le fichier national des délinquants sexuels. Il devra verser environ 65.000 euros de dommages et intérêts aux parties civiles, ce qui correspondant à la somme demandée.