Présidentielle: Il y avait des bulletins blancs sur la table, le vote d'une commune invalidée

ELECTION C'est un assesseur du FN qui aurait prévenu les services de la préfecture, dimanche...

Nicolas Bonzom

— 

Vote à la présidentielle dans un bureau de Lille
Vote à la présidentielle dans un bureau de Lille — O. Aballain / 20 Minutes

Le résultat de l’élection présidentielle sur les quatre bureaux de la commune de Millas, dans les Pyrénées-Orientales, a été invalidé, mercredi, par le Conseil constitutionnel, rapporte L’Indépendant. Selon le quotidien régional, des bulletins blancs avaient été déposés pour une raison inconnue à côté des bulletins officiels des candidats.

Une disposition qui « constitue une irrégularité de nature à influencer les électeurs et à porter atteinte à la sincérité du scrutin », notent les sages, qui ont annulé le vote des électeurs de cette commune de quelque 4.000 habitants, dans la vallée de la Têt.

Un assesseur FN aurait alerté la préfecture

C’est un assesseur du FN qui aurait prévenu la préfecture de la présence indésirable de ces bulletins, qui auraient été finalement retirés en milieu de journée.

A Millas, Marine Le Pen est arrivée en tête des suffrages exprimés avec 53,10 %. Sur 2.884 votants, 194 bulletins blancs avaient été comptabilisés.