Montpellier: Le père au taser condamné à de la prison avec sursis

FAITS DIVERS Un homme a fait usage d’un taser sur son fils, dimanche, parce qu’il faisait trop de bruit dans sa chambre. Le tribunal correctionnel de Montpellier l’a condamné à huit mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve…

Jerome Diesnis

— 

Un pistolet à impulsion électrique Taser.
Un pistolet à impulsion électrique Taser. — Fred Dufour afp.com

Le père violent qui a utilisé un pistolet électrique contre son fils parce qu’il faisait trop de bruit dans sa chambre a été condamné à de la prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Montpellier. Il était jugé en comparution directe. Il a écopé de huit mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve, pour violences volontaires avec arme sur mineur de moins de 15 ans par ascendant.

Des menaces régulières

Les policiers étaient intervenus dimanche dans un logement du quartier Croix d’Argent à Montpellier. A leur arrivée, ils avaient découvert un enfant de neuf ans brulé. Le garçonnet a expliqué aux enquêteurs que son père l’avait tasé et qu’il le menaçait régulièrement avec cette arme.

>> A lire aussi : Il punit son fils de 9 ans… d’un coup de taser

La mère avait été rouée de coups en tentant de s’interposer. Elle avait ensuite prévenue les secours.