VIDEO. Pourquoi il n'y aura quasiment aucun train entre Nîmes et Toulouse le week-end de l'Ascension

TRANSPORTS Douze grands chantiers obligent la SNCF à couper la circulation. « 20 Minutes » vous donne les détails de ce dispositif exceptionnel…

Nicolas Bonzom

— 

Une rame de TGV (illustration).
Une rame de TGV (illustration). — A. GELEBART / 20 MINUTES

Pendant le week-end de l’Ascension, les vaches risquent fort de s’ennuyer dans leurs prés : quasiment aucun train ne circulera, entre les gares deNîmes et de Toulouse, du 25 au 28 mai prochains. La SNCF s’est donnée quatre jours et pas un de plus dans la région pour achever douze grands chantiers sur le réseau ferroviaire.

« On permet aux voyageurs de venir dans notre région en début de week-end et de pouvoir en partir en fin de week-end, note Frédéric Guichard, directeur régional-adjoint de la SNCF. On le sait, les voyageurs circulent peu au cœur d’un long week-end férié. »

Drainage et aiguillages

La circulation sera interrompue entre les gares de Nîmes et de Montpellier du vendredi (14 h) au dimanche (14 h), de Narbonne à Toulouse du jeudi (6 h) au dimanche (15 h 30) et de Montpellier à Béziers uniquement le samedi. Mais pas de mauvaise surprise : les trains supprimés n’ont jamais été mis à la vente par la SNCF.

Pour ceux qui n’ont aucune autre solution pour se déplacer sur certains trajets, un service minimum de cars sera mis en place. Mais en raison du nombre de places très limité la réservation est obligatoire auprès du Centre de relation clientèle de la SNCF (au 0 800 88 60 91) jusqu’au 23 mai prochain. Un conseil : dépêchez-vous.

Pendant ces quatre jours, 250 ouvriers seront mobilisés pour mener à bien les douze travaux. Parmi eux, une importante opération de renouvellement des aiguillages à Nîmes, le remplacement des appuis, et des appareils de dilatation sur le pont de Sète, la confortation de celui de Narbonne, ainsi que la pose d’un système de drainage des eaux sur Toulouse. « Il s’agit d’un chantier sans précédent, en raison de l’ampleur des travaux qui seront réalisés durant ces quatre jours », souligne Frédéric Guichard.