Hérault: Une photo relance l'enquête pour retrouver Arthur, disparu en plein tour du monde

AVIS DE RECHERCHE Le jeune Héraultais était parti seul avec son sac à dos il y a bientôt trois ans…

Nicolas Bonzom

— 

Sur la photo, on voit Arthur entouré de gens rencontrés sur place.
Sur la photo, on voit Arthur entouré de gens rencontrés sur place. — Facebook Arthur Missing

Où est Arthur Angé ? Voilà près de trois mois que la famille de cet Héraultais de 30 ans, parti faire le tour du monde seul avec un sac à dos il y a bientôt trois ans, n’a aucune nouvelle de lui. La dernière fois que le jeune globe-trotter, originaire du Salagou, a donné signe de vie, c’était le 27 janvier : il voulait rejoindre une amie en Malaisie.

>> A lire aussi : Où est Arthur Angé, disparu depuis deux mois en plein tour du monde en solitaire ?

Depuis, plus rien. Ou presque. Car ces dernières heures, un élément nouveau est arrivé jusqu’aux proches du jeune homme, qui remuent ciel et terre pour le localiser.

Près de la frontière birmane

L’ambassade française au Bangladesh a déniché une photo, prise le 28 janvier à Tanchi au Bangladesh, près de la frontière birmane, au Sud du pays. « Il prévoyait d’aller à Alikadam et à Coxbazar toujours plus au Sud », précise Maeva, la cousine du disparu.

Arthur a disparu lors de son tour du monde.
Arthur a disparu lors de son tour du monde. - D.R.

On y voit Arthur, poser avec des « gens de rencontre », confie sa maman, Mireille. « Cela nous permet de réduire considérablement le vaste périmètre sur lequel on cherchait Arthur », reprend-elle. Une nouvelle piste qui conforte la première intuition des proches d’Arthur selon laquelle le paysagiste héraultais aurait peut-être entrepris de traverser à pied la Birmanie, en empruntant une zone considérée comme dangereuse.

« Il s’est passé quelque chose »

« Pour nous, il s’est passé quelque chose dans cette zone », reprend Mireille. Pour sa mère, impossible qu’Arthur ne donne pas de nouvelles : « Nous avions des nouvelles régulièrement, un ami devait l’avoir au téléphone », confie-t-elle.

Pour donner un coup de pouce aux recherches, une page Facebook (@arthurmissing) ainsi qu’un profil Twitter (@Arthurmissing) ont été créés.