Béziers: Ivre, il s’allonge côté passager pour faire croire que ce n’est pas lui qui conduisait

FAITS DIVERS L’homme a été condamné par le tribunal correctionnel à de la prison ferme…

Nicolas Bonzom

— 

Des policiers municipaux (illustration).
Des policiers municipaux (illustration). — E. Dessons / SIPA

C’est un stratagème qui aurait pu marcher. Mais là, non. Un homme a été condamné à un an de prison, dont six mois avec sursis mis à l’épreuve pendant 18 mois par le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault), rapporte Midi Libre.

Vendredi, vers 4 h du matin, dans les rues de la sous-préfecture héraultaise, la police municipale repère le prévenu au volant d’une voiture, seul à bord. A la vue des agents, l’homme appuie sur le champignon, ce qui les intrigue un peu…

24 condamnations sur son casier judiciaire

Quelques minutes plus tard, l’homme est retrouvé par les policiers dans sa voiture, garée dans une impasse. Il est allongé sur le siège passager, totalement ivre, explique le quotidien régional. Pour se défendre, il explique que quelqu’un d’autre que lui était au volant, et qu’il s’est enfui, le laissant là, avachi sur le siège avant.

L’homme, interpellé sur-le-champ, aurait refusé de se soumettre aux contrôles d’alcoolémie. Par ailleurs, il ne possède plus de permis de conduire, et dispose de 24 mentions sur son casier judiciaire, dont plusieurs pour des délits routiers.