VIDEO. Montpellier: Un duo pour succéder à Rodrigo Garcia au Centre dramatique national

CULTURE Nathalie Garraud et Olivier Saccomano prendront leurs fonctions le 1er janvier prochain. Philippe Saurel, le maire de la ville, n’était pas de cet avis…

N.B.

— 

Le théâtre de Grammont (archives).
Le théâtre de Grammont (archives). — Métropole de Montpellier

La décision est prise : ce mardi, Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, a nommé Nathalie Garraud et d’Olivier Saccomano à la direction du Centre dramatique national (CDN) de Montpellier, à compter du 1er janvier 2018.

Le fauteuil de directeur du théâtre sera laissé vide à la fin de l’année par le dramaturge hispano-argentin Rodrigo Garcia, qui a décidé seul de quitter ses fonctions. Il faut dire que son action au sein de l’ex-Treize Vents a été très critiquée ces derniers mois, notamment au niveau de ses choix de programmation parfois étranges, qui lui ont valu de perdre une large partie du public fidèle de l’établissement culturel, situé à Grammont.

>> A lire aussi : Montpellier : Une pétition veut faire interdire un spectacle de Rodrigo Garcia pour cruauté envers un homard

Philippe Saurel voulait une « candidature d’union »

Le metteur en scène avait également essuyé de nombreuses polémiques, notamment quand il avait fait tuer des homards vivants sur scène pour les besoins d’une création. Il sera donc remplacé par ce duo composé d’une metteure en scène et d’un auteur, qui dirige depuis 2006 la compagnie du Zieu, dans les Hauts-de-France.

Pour la ministre, « ils incarnent une nouvelle génération d’artistes, qui abordent l’écriture contemporaine et le travail artistique collectif ». Philippe Saurel (divers gauche), maire de Montpellier et président de la métropole, qui finance le théâtre à hauteur de 750.000 euros par an, n’était pas pour ce choix tranché. Mardi, il a confié qu’il aurait préféré une candidature d’union, où l’Héraultais Jean Varela, qui dirige le festival du Printemps des Comédiens, autre candidat à la succession de Rodrigo Garcia, aurait eu une large place.

>> A lire aussi : Montpellier : L'hôtel Montcalm, futur quartier général de l'art contemporain

« Pas très élégant » à quelques jours des élections

« Jean Varela sur l’organisation, car il en a l’expérience, et Nathalie Garraud et Olivier Saccomano sur la création. Jean-Marie Besset et Rodrigo Garcia [les deux précédents directeurs nommés par le ministère] n’ont pas eu que des victoires au CDN. C’est un théâtre qui est à reconstruire. Il lui faut des personnes d’expérience. Mais j’ai conscience de la valeur artistique de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano », souligne-t-il.

Si Philippe Saurel a tapé du poing sur la table, c’est aussi parce qu’il juge « pas très élégant » de prendre cette décision « à quelques jours du renouvellement du gouvernement ». « Je lui ai proposé de reporter la décision, confie l’élu, qui a entrevu la ministre lundi. Elle n’a rien voulu entendre. » La métropole a dans les tuyaux un projet de restructuration globale de l’offre théâtrale à Montpellier, en prenant en compte tous les établissements et festivals. Une étude doit être rendue à ce sujet en juillet prochain.