Nîmes : Un refuge de chats victime d’un tueur en série

CRUAUTE Depuis plus d’un an, des félins d’un refuge de Nîmes sont torturés ou assassinés. Les bénévoles appellent à l’aide et ont décidé de se relayer pour tenter de les protéger…

Jerome Diesnis

— 

Un chat. (Illustration)
Un chat. (Illustration) — REX Shutterstock/SIPA

Depuis plus d’un an, les pensionnaires du refuge Le Paradis des chats Z’amours de Nîmes sont victimes d’un tueur de félins en série. Deux d'entre eux ont été tués cette semaine encore, à chaque fois avec des actes de barbarie. Des animaux ont été retrouvés pendus, d’autres ont subi de multiples traumatismes.

Lésions de déchirures sur le colon

Mardi, une chatte a été retrouvée agonisante. Le rapport vétérinaire décrit un état de choc sévère, avec des symptômes de traumatismes généraux, notamment des lésions de déchirures sur le colon : « Ces traumatismes ne ressemblent en rien à des traumatismes infligés par un autre animal ou à des traumatismes secondaires à un accident de la route. Une origine criminelle est fort malheureusement à craindre », conclut la vétérinaire, Line Boschetti, qui a tenté de sauver en vain l’animal,

Citée par France Bleu Gard-Lozère, Laetitia, une bénévole du collectif Défense Animaux 30, demande la présence de policiers « de temps en temps ». En attendant, les bénévoles ont décidé de se relayer pour protéger la quarantaine de chats hébergés dans ce refuge.