Gard: Recours contre l’exploitation d’un dépôt d’hydrocarbures à proximité de l’Espiguette

ENVIRONNEMENT Un dépôt d’hydrocarbures se situe à moins de 500 mètres du site Natura 2000 très apprécié des Gardois et des vacanciers. Une association se bat pour la fin de son exploitation…

Jerome Diesnis

— 

Le site de stockage de 66.000m3 d'hydrocarbures est situé à 500m de la plage de l'Espiguette
Le site de stockage de 66.000m3 d'hydrocarbures est situé à 500m de la plage de l'Espiguette — Cape

Le Comité d’alerte pour l’Espiguette, une association de protection de l’environnement, a annoncé avoir déposé un recours au tribunal administratif de Nîmes. Elle souhaite faire annuler un arrêté ministériel en date du 11 avril 2016, autorisant l’exploitation d’un dépôt d’hydrocarbures situé à 500 mètres de la plage de l’Espiguette (située au Grau-du-Roi), un site Natura 2000.

Un héritage de la guerre froide

Créé à l’origine pour alimenter les bâtiments de l’Otan, un site de stockage de 66.000 m3 d’hydrocarbures fonctionne depuis plus de 50 ans. « Mais depuis 1982 et la fin de son approvisionnement par la mer, plus rien ne justifie une telle installation dans un site naturel aussi sensible », estiment les membres de l’association qui réclament son abandon et le nettoyage des cuves.

Le 19 juillet 2016, l’association avait engagé une action judiciaire auprès du tribunal administratif de Nîmes. Son but était de faire annuler un arrêté préfectoral dispensant le dépôt de Plan Particulier d’Intervention (PPI). Ce dispositif est censé protéger la population et l’environnement face au risque industriel.