Montpellier: Les cinq meilleurs bars de la ville où les cocktails sont rois

SORTIES A l’occasion du Montpellier Cocktail Tour, «20 Minutes» a sélectionné les adresses incontournables du Clapas. A découvrir avec modération…

Nicolas Bonzom

— 

Rémi, le chef barman du Papa Doble, à Montpellier.
Rémi, le chef barman du Papa Doble, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

A Montpellier, pour tous ceux qui raffolent des cocktails, l’Ecusson regorge d’adresses incontournables. Jusqu’à dimanche, la deuxième édition du Montpellier Cocktail Tour met ces établissements à l’honneur : en téléchargement un pass gratuit, les participants pourront déguster (avec modération) les créations éphémères de 12 bars de la ville. 20 Minutes vous guide à travers les zincs à cocktails les plus en vue du Clapas.

Le Papa Doble. Depuis son ouverture en 2009, le bar se distingue parmi les meilleurs établissements de cocktails du monde. Son fondateur, Julien Escot, a notamment décroché le 1er prix au Havana Club, la Coupe du monde du cocktail, en 2012 et le prix du meilleur barman français, en 2013. Il a aujourd’hui quitté l’établissement, mais ses successeurs espèrent voguer vers le même succès. « Nous avons des cocktails plutôt accessibles, fruités ou sucrés, mais également des préparations plus amères ou acidulées, note Rémi Bataillé, chef barman. Il y en a pour tous les goûts ! » Le Papa Doble dispose de 27 cocktails (de 8 à 13 euros).

L’un des six cocktails spécialement créés pour le Cocktail Tour : Tequila, jus de citron, coriandre fraîche, purée de betteraves et « ginger beer ».

6, rue du Petit Scel (Sainte-Anne)

L’Univers Cocktails. C’est le bar qui dispose de la carte de cocktails la plus impressionnante : 40 recettes (de 6 à 10 euros) sont à la disposition des amateurs, dans une atmosphère lounge, deep house et electro. « Nous proposons à chaque fois un spectacle de flair bartending, on fait voltiger les bouteilles, les verres et les pelles à glace », sourit Steeve Brenes, le propriétaire de l’établissement.

L’un des six cocktails spécialement créés pour le Cocktail Tour : Whisky, liqueur d’amande, jus de citron, jus d’orange et cola.

Rue de l’université.

Le Cabinet de l’apothicaire. Le bar à cocktails d’Audrey Zanella et Barnabé Carle est caché au sous-sol du restaurant Le cochon aveugle. Pour y entrer, il faut s’aventurer au fond de l’établissement et pousser la porte d’une vieille armoire. « Comme pendant la prohibition, où les bars étaient souvent planqués derrière de vieux frigos », sourit la fondatrice du bar, qui dispose de 12 cocktails (de 6 à 11 euros). « Mais si un client débarque avec une idée de préparation, on peut aussi la lui faire », reprend Audrey Zanella.

L’un des six cocktails spécialement créés pour le Cocktail Tour : Vodka de poire, sirop d’aspérule, jus de citron vert et jaune, blanc d’œuf et concentrés d’arômes de cannelle et de chocolat​.

8, rue du Pila Saint-Gély

View this post on Instagram

Les potions de L'apothicaire #cocktailbar #montpellier

A post shared by Djoge (@djoge_pics) on

Le By Coss Bar. Dans cet étonnant décor de loft new-yorkais, l’équipe de Jean-Philippe et Carole Causse cultive sa différence. « Nous accordons une importance très particulière aux saveurs, en travaillant sur des infusions, et des macérations, et des liqueurs, et des sirops, fait maison », détaille le propriétaire de ce bar, à l’atmosphère anglo-saxonne, qui propose aux clients une carte de 24 cocktails (de 9 à 19 euros).

L’un des six cocktails spécialement créés pour le Cocktail Tour : Tequila infusée aux écorces de tilleul, vermouth infusé à la cannelle, vin blanc et sirop d’érable infusée au bois.

5, rue Belmont (Beaux-Arts)

//Valentin Calvel, The Guest of tonight//#tequila#patron#bycossbar #montpellier #bonplan #sombrero

A post shared by By Coss Bar (@bycossbar) on

Le Rhum Runner. Dans ce bar à l’univers caribéen, l’eau-de-vie des pirates est à l’honneur : sur 15 cocktails (de 10 à 11 euros), 12 sont au rhum. « Nous avons la plus grande collection de rhums de la ville, avec près de 150 références, de l’Asie à l’Amérique latine », confie Jean-Philippe Causse, qui travaille uniquement avec des fruits frais et pressés à la minute. A noter, certains cocktails de la maison sont servis dans d’étonnantes chopes, comme des ananas ou des sculptures traditionnelles.

L’un des six cocktails spécialement créés pour le Cocktail Tour : Rhum infusé à la framboise, jus de poivron frais, sirop d’hibiscus, liqueur d’épices fait maison, citron vert, et une touche de mezcal, un alcool mexicain.

Rue Jules-Latreilhes (Saint-Roch)

Sept bars « lounge » participent également à l’événement : Los Parigos, le Café Joseph, le Jaurès, le Mustang, le Titty Twister, Aux Grands Enfants et le Splendid.