Béziers: Ils tentent de voler un feu tricolore mais se font griller par les gendarmes

JUSTICE L'un des deux hommes, déjà connu de la justice, a écopé de onze mois de prison ferme...

Nicolas Bonzom

— 

Illustration d'un feu tricolore.
Illustration d'un feu tricolore. — PITKANEN/SIPA

Deux hommes ont été condamnés par la justice pour avoir tenté de voler, mercredi, à Sérignan (Hérault), un feu tricolore de chantier. Interpellés en flagrant délit par les gendarmes, ils voulaient, selon Midi Libre, récupérer la batterie de l’appareil.

Vendredi, l’un d’eux, qui dispose déjà d’un casier judiciaire garni de neuf condamnations, a écopé de trois mois de prison ferme. Le tribunal correctionnel de Béziers l’a également puni pour avoir outragé les gendarmes qui tentaient de l’interpeller, mais aussi pour avoir refusé de se soumettre à un contrôle d’alcoolémie.

Onze mois de prison au total

Ce dernier faisait déjà l’objet d’une peine de huit mois de détention avec sursis : sa condamnation s’ajoute donc aux trois mois prononcés pour le vol du feu tricolore.

Son complice, qui était inconnu jusqu’à mercredi des services de police et de justice, a quant à lui été condamné à 70 heures de travaux d’intérêt général.