Perpignan: Pour le «bercer», il aurait placé un bébé dans une machine à laver

FAITS DIVERS La mère de l'enfant et son compagnon seront présentés à la justice ce mercredi après-midi, selon RTL...

Nicolas Bonzom

— 

Une laverie à Bruxelles en Belgique.
Une laverie à Bruxelles en Belgique. — JACQUEMART/ISOPIX/SIPA

La mère d’une enfant de 15 mois et son compagnon, interpellés pour des soupçons d’actes de torture et de barbarie sur leur bébé, seront présentés ce mercredi après-midi devant la justice. Selon RTL, ils auraient placé l’enfant dans une machine à laver.

Samedi, le personnel hospitalier d’un établissement de Perpignan (Pyrénées-Orientales), où se seraient déroulés les faits, aurait signalé au procureur de probables violences infligées à la fillette, traitée dans leur service. Selon le site de la station, la mère s’était alors contentée d’expliquer qu’elle « était tombée ».

Menacée de mort

Interrogée par la police, la mère a fini par avouer, lundi, que le beau-père de l’enfant, son compagnon, l’avait placée dans la machine à laver d’une laverie automatique, qu’il avait fait tourner manuellement sans fermer le hublot. Menacée de mort, elle n’aurait rien dit.

De son côté, le beau-père nie les faits d’actes de torture et de barbarie qui lui sont reprochés, et aurait expliqué aux enquêteurs qu’il voulait simplement « bercer l’enfant ».