Hérault: Pourquoi il n'y aura pas de corrida cette année à Palavas-les-Flots

TAUROMACHIE C’est une question de budget, notent les organisateurs de la Feria de la mer…

Nicolas Bonzom

— 

Un taureau lors d'une corrida (illustration).
Un taureau lors d'une corrida (illustration). — Daniel Ochoa de Olza/AP/SIPA

Il n’y aura pas de corrida à Palavas-les-flots, lors de la Feria de la mer, entre le 28 avril et le 8 mai. Les arènes accueilleront notamment, à la place, des courses camarguaises, un sport dans lequel le taureau n’est pas mis à mort. Un choix budgétaire.

Selon France Bleu Hérault, une corrida coûte entre 100.000 et 150.000 euros. C’est beaucoup trop cher, tandis que la mairie a réduit ses subventions de moitié et les partenaires privés se serrent aussi la ceinture. « Les habitants n’auraient pas compris qu’on augmente les impôts pour maintenir une corrida. Il est normal de faire quelques sacrifices », note le maire Christian Jeanjean (LR), interrogé par France Bleu Hérault.

« La fréquentation baisse »

« Ce n’est plus viable. La fréquentation baisse » reprend Vincent Robera, coordinateur de la Feria, sur la station héraultaise. Selon lui, vu le prix des places, les aficionados privilégient les « grandes » ferias, et font l’impasse sur les « moyennes ».

Mais les organisateurs l’assurent : il ne s’agit pas de céder aux anti-corrida. Les toreros reviendront, promettent-ils, le temps de trouver un nouveau modèle financier.