Perpignan: La banquière a retiré plus de 170.000 euros sur les comptes de ses clients

JUSTICE La Perpignanaise a été condamnée à deux ans de prison, dont un an ferme, par le tribunal correctionnel…

Nicolas Bonzom
— 
Illustration de billets de banque.
Illustration de billets de banque. — ALLILI MOURAD/SIPA

Une femme, âgée de 53 ans, a été condamnée jeudi à deux ans de prison, dont un an ferme, par le tribunal correctionnel de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Elle est accusée d’avoir détourné plus de 170.000 euros en liquide en trois ans, alors qu’elle était conseillère bancaire dans une agence de la ville, rapporte France Bleu Roussillon.

Condamnée pour abus de confiance, l’ex-banquière a été reconnue coupable d’avoir escroqué 17 clients entre 2010 et 2013. Elle se servait directement sur les comptes des victimes à l’aide d’une carte de retrait interne, des femmes veuves pour la plupart, âgées au minimum de 70 ans, explique la station, et peu regardantes sur leurs comptes.

« Pour les besoins de sa famille »

Devant le tribunal, la quinquagénaire, « rongée par la dépression » a expliqué avoir agi « pour les besoins de sa famille ». L’arnaque a fini par être démasquée, en 2013.

La Perpignanaise dit avoir tout perdu : son travail, mais aussi sa maison, qu’elle a hypothéquée pour rembourser la banque. Mais surtout son mari : France Bleu précise qu’il n’a pas du tout apprécié ses agissements. Et pour cause : il est comptable.