Montpellier: Le local de la fédération PS de l’Hérault pris pour cible après la primaire

FAITS DIVERS Des vitres ont été brisées et des murs tagués dans la nuit de dimanche à lundi…

Nicolas Bonzom

— 

Les locaux du PS, à Montpellier.
Les locaux du PS, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

Décidément, on en veut au PS à Montpellier. Tandis que la permanence de la députée sociale de l’Hérault Anne-Yvonne Le Dain a été la cible de dégradations pour la sixième fois depuis le début de son mandat, c’est la permanence du parti, aux Aubes, qui a fait l’objet de vandalisme, rapporte le site e-metropolitain.

>> A lire aussi : Montpellier : Le local d'une députée socialiste vandalisé pour la sixième fois

« La bêtise crasse à l’œuvre »

Dans la nuit de dimanche à lundi, au lendemain de l’annonce des résultats de la primaire de la gauche, des vitres ont été brisées et le local tagué de l’inscription « A » pour « anarchiste ». Le lieu, qui a servi de bureau de vote, était occupé par des militants jusqu’à 2h du matin. C’est après leur départ que les dégradations auraient eu lieu.

« La bêtise crasse à l’œuvre et la lâcheté de ceux qui n’assument pas leurs actes », gronde sur Facebook Hussein Bourgi (PS), premier secrétaire du parti dans l’Hérault. De son côté, lassée par les dégradations à répétition dont a fait l’objet son local situé en centre-ville, Anne-Yvonne Le Dain a annoncé qu’elle allait « déménager ».