VIDÉO. Hérault : Après les inondations, Olonzac panse ses plaies

INTEMPERIES Jusqu'à 250 mm d'eau sont tombés localement dans la nuit de vendredi à samedi...

Nicolas Bonzom
— 
Une voiture sous les eaux à Olonzac.
Une voiture sous les eaux à Olonzac. — Océane Bonafous (photographie amateur)

A Olonzac, l’heure était toujours au grand nettoyage dimanche. Dans cette commune du sud-ouest du département de l’Hérault, on a payé un lourd tribut aux inondations.

« Dans la nuit de vendredi à samedi, les Corbières, le Minervois, et le Biterrois, ont été les zones les plus touchées par l’épisode. Il est tombé jusqu’à 250 mm de pluie localement. Mais c’est Olonzac qui a été le plus impacté », confie-t-on chez Météo Languedoc. Dans le village, les sapeurs-pompiers sont intervenus pour mettre à l’abri 17 habitants, et 95 maisons et 25 commerces ont été touchés par la montée des eaux. La faute au débordement des trois cours d’eau qui convergent vers le village.

« Une cuvette »

Selon Gérard Marcouïre, maire (divers droite) d’Olonzac, c’est notamment car sa ville est située « dans une cuvette » qu’elle a été touchée de plein fouet par les inondations. « Ca a commencé vers 18 h 30-19 h, et jusqu’à 4 h du matin », note-t-il.

Au café le France, les clients ont été surpris par la montée des eaux, et ont dû se réfugier à l’étage où ils ont passé la nuit. Si aucune victime n’est à déplorer, dans ce café comme ailleurs, les dégats matériels sont importants... « Nous avons eu un peu plus de 60 cm d’eau dans le magasin, témoigne Marie Mosnier, qui tient une boulangerie sur le boulevard Gambetta. Les machines sont trempées... On s’active pour tout nettoyer, sécher... On espère que l’on pourra réparer. »

« L'eau est montée très vite »

Un peu plus au nord de la commune, la gérante d’une maison d’hôtes déplore 1,80 m d’eau dans le jardin, et craint que de nombreuses installations soient « boussillées » : « On est au bord de la rivière... A l’intérieur, nous n’avons pas de dégats. Après les crues de 1999, nous avions fait des travaux pour surélever la maison. »

Pour Jean-Claude, qui habite Olonzac, l’eau est montée « très vite, après minuit ». « La dernière fois que j’ai autant d’eau, c’était en 1999 ». Si novembre 1999 est dans toutes les mémoires dans l’ouest de l’Hérault et dans l’Aude, les inondations avaient malheureusement revêtu il y a plus de 17 ans un caractère autrement plus catastrophique : le sinistre provoqué par les fortes pluies avait fait 35 morts sur l’ensemble des départements concernés.