Montpellier: Le local d'une députée socialiste vandalisé pour la sixième fois

FAITS DIVERS La permanence parlementaire a servi de bureau de vote pour les primaires, dimanche...

Nicolas Bonzom

— 

Les tags retrouvés sur les murs du local PS, ce lundi.
Les tags retrouvés sur les murs du local PS, ce lundi. — D.R.

Rue André-Michel à Montpellier, la permanence parlementaire d’Anne-Yvonne Le Dain, députée PS, a été une nouvelle fois victime de vandalisme dans la nuit de dimanche à lundi. L’élue a retrouvé l’inscription « Parti socialiste traître » sur les murs.

>> A lire aussi : Le local parlementaire d’une députée socialiste incendié

Tags, vitres brisées… C’est la sixième fois que les lieux, qui ont servi dimanche de bureau de vote pour les primaires de la gauche, sont vandalisés.

Un déménagement à la fin du mois

« Sont-ce toujours les mêmes qui opèrent ? Je ne sais. Mais il m’étonne que les caméras de surveillance ne repèrent jamais le moindre auteur de ces actes malgré une rue éclairée la nuit, plutôt passante à toute heure, et néanmoins fort sympathique », note Anne-Yvonne Le Dain, qui note que « la démocratie s’exprime par la voie des urnes ».

« J’attends de la justice et de la police qu’elle fasse la lumière sur ces dégradations récurrentes et nocturnes », reprend-elle, en précisant qu’elle déménagera à la fin du mois. En attendant, son local servira encore de bureau de vote, dimanche.