Montpellier: A la Pompignane, la ligne 6 du tramway fait saliver les habitants

TRANSPORTS Le maire Philippe Saurel a promis qu’un nouveau tronçon allait être mis à l’étude, et qu’il traverserait ce quartier, qui souffre d’un manque criant de transports en commun…

Nicolas Bonzom

— 

Le tramway à Montpellier, près du Peyrou.
Le tramway à Montpellier, près du Peyrou. — N. Bonzom / Maxele Presse

L’annonce a quelque peu surpris : tandis que la ligne 5 du tramway est en bonne voie (les premiers coups de pioche devraient intervenir avant 2020), le maire de Montpellier a mis sur la table un inattendu projet de ligne 6, à l’occasion des vœux à Port-Marianne.

« Elle passera par la Pompignane, a souligné Philippe Saurel (divers gauche) devant les habitants. Je ne mets pas pour tout de suite, mais pour les années à venir, la ligne 6 sur les planches à dessins. » Les services de la métropole vont donc se pencher prochainement sur la définition d’un tracé pour ce tronçon qui traversera la Pompignane.

>> A lire aussi : Montpellier : Marre du Vélib' ? A Baillargues, on peut emprunter des trottinettes

« On peine à trouver un simple bus »

« Ce ne sera pas du luxe », assure une habitante. Car dans ce quartier de l’Est de la ville, coincé entre Port-Marianne et Castelnau-le-Lez, on souffre depuis longtemps d’un manque criant de dessertes en transport en commun.

« Après 20 h, on peine à trouver un simple bus. Comment font ceux qui n’ont pas de voiture quand ils sortent le soir ? », gronde Marc, des hauteurs de la Pompignane, qui espère que « tout cela, ce ne sont pas des promesses qui ne seront pas tenues ».

« Le tramway ? C’est une excellente initiative ! »

Du côté des associations, on affiche tout de même sa satisfaction de voir que les choses bougent. « C’est une très bonne nouvelle pour la Pompignane, parce qu’en matière de transports, nous attendons depuis fort longtemps des aménagements, se réjouit le président du comité Lez-Pompignane, Vincent Ucheda. On se sent isolé… »

>> A lire aussi : Montpellier : Le tramway, une bouffée d'oxygène pour les commerçants du Jeu-de-Paume

Du côté de l’Union sportive des nageurs de Montpellier, installée à la piscine Jean Taris, on prend également la nouvelle avec un grand sourire : « C’est une excellente initiative pour le quartier, assure Laurent Domergue, son président. Le club souffre du manque de transports dans le secteur. Certains adhérents, notamment ceux qui n’ont pas de voiture, ne viennent plus, et cela se ressent sur la fréquentation de la piscine… »

Reste à savoir où passeront exactement les rames. Avenue de la Pompignane ? Ou plutôt rue de la vieille poste ? Et jusqu’où iront-elles ? En attendant l’arrivée des rails et plus de précisions, la Tam devrait s’engager prochainement à mieux desservir le secteur, avec un renforcement des bus et des rajouts en soirée. Une réunion publique de concertation est prévue au mois de mars en ce sens.