Nîmes: Elle demande de ne pas fumer dans le bus, les ados tentent de l'immoler

FAITS DIVERS La jeune fille de 14 ans a également été poussée sous un bus qui l’a effleurée. Elle venait de demander à ses agresseurs de ne pas fumer dans un bus dont elle était passagère…

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'une intervention de la police.
Illustration d'une intervention de la police. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Trois jeunes filles âgées de 15 ans, déjà placées dans un foyer pour adolescents, ont été mises en examen vendredi pour violences aggravées et placées depuis vendredi dans un centre éducatif fermé à la demande du parquet de Nîmes, relate Objectif Gard.

Elles sont soupçonnées d’avoir tenté de mettre le feu à la chevelure d’une autre adolescente âgée de 14 ans et de l’avoir poussé contre un bus qui était en train de manœuvrer pour se garer. La victime a chuté mais par chance n’a été qu’effleurée par le véhicule.

Sauvée par l’intervention d’un témoin

C’est une remarque qui serait à l’origine de cette affaire. Alors qu’elles étaient passagères du même bus, mercredi, trois filles âgées de 8, 12 et 14 ans ont demandé aux trois adolescentes de ne pas fumer dans le bus. Arrivées au terminus, les trois fumeuses auraient pris à partie celles qui avaient osé leur demander de faire preuve de civisme. Les deux plus jeunes auraient été menacées et frappées.

Le déchaînement de violence a été plus fort encore sur la troisième qui a été sauvée par l’intervention d’un témoin, lequel a également maîtrisé la plus virulente. Elle avait déjà été arrêtée à trois reprises en 2016, notamment pour des vols de portables à des collégiens. Ses deux complices présumées ont été interpellées vendredi.