Montpellier : Une plainte déposée après la découverte de cadavres de chats

FAITS DIVERS Déjà en 2013, dans ce quartier de Saint-Cléophas, une dizaine d’animaux avaient été tués dans des circonstances mystérieuses…

Nicolas Bonzom

— 

Un chat. Illustration.
Un chat. Illustration. — F. Lodi / Sipa

Au nom de l’association l’Ecole du chat, une Montpelliéraine a déposé plainte ces derniers jours suite à la découverte, dans le quartier Saint-Cléophas, à Montpellier (Hérault), du cadavre de quatre chats, rapporte Midi Libre.

A chaque fois, les blessures subies par les pauvres matous sont horribles, et surtout, suspectes : l’un d’eux avait « l’abdomen enfoncé », un autre « la tête en sang », tandis qu’un troisième aurait été empoisonné par un raticide.

Dix cadavres d’animaux retrouvés en 2013

La plaignante aurait recueilli le témoignage d’un homme, qui aurait vu un suspect frapper violemment une chatte avec une canne, indiquele quotidien régional.

Une plainte qui intervient alors qu’au printemps 2013, le même secteur avait fait face à la mort suspecte d’une dizaine d’animaux, essentiellement des chats, mais aussi un caniche. A l’époque, un voisin avait été entendu par les policiers.