Gard: Poignardée à une trentaine de reprises, une femme de 82 ans est décédée

FAITS DIVERS Son fils, retrouvé dans la maison, a été interné. Il n’a pas encore pu être interrogé…

Nicolas Bonzom
— 
Police nationale - Illustration
Police nationale - Illustration — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

L’octogénaire, poignardée à une trentaine de reprises lundi, est décédée mercredi matin au CHU de Nîmes où elle avait été hospitalisée, rapporte Objectif Gard.

La Gardoise de 82 ans avait été retrouvée grièvement blessée, à son domicile, à Aigues-Vives ( Gard). Elle gisait dans une mare de sang. C’est un chauffeur de taxi, qui venait la récupérer pour aller faire les courses, qui l’a découverte. Ne répondant pas à ses appels à la porte, il a décidé de rentrer dans la maison. Inconsciente, elle avait été prise en charge par les secours.

Son fils est toujours en hôpital psychiatrique

En recherchant des indices dans la maison, les gendarmes avaient découvert caché dans une pièce le fils de l’octogénaire. Désigné comme l’agresseur présumé, il a été placé en garde à vue. Face à son discours incohérent, et son état psychologique défaillant, il a été interné.

Inconnu des services de police, il n’a pas encore pu être interrogé. Une information judiciaire est ouverte pour « meurtre ».