Gard: Surpris à 54 ans avec sa voisine de 12 ans, il écope de huit mois avec sursis

JUSTICE Dénoncé par le père de l'adolescente, un homme a été déclaré coupable d’atteinte sexuelle…

N.B.
— 
Illustration: Justice, loi.
Illustration: Justice, loi. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Déclaré coupable d’atteinte sexuelle sur une jeune fille de 12 ans, un homme âgé de 54 ans a été condamné à huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d’Alès (Gard), rapporte Objectif Gard ce mercredi.

Les faits ont eu lieu en mars 2015 : depuis quelque temps, les parents de l’adolescente remarquent que se noue une relation bizarre entre leur fille et ce voisin. Alors qu’elle part dans les champs voir son cheval, son père la suit. Il découvre alors son voisin, allongé dans l’herbe, qui embrasse sa fille.

« Elle m’a sauté dessus ! »

« On était assis dans le champ et c’est elle qui m’a embrassé ! Elle m’a sauté dessus ! (…) On s’amusait, on se chamaillait et je me suis couché. (…) C’était sans aucune arrière-pensée », a assuré le quinquagénaire, devant le tribunal.

De son côté, la jeune fille a souligné avoir des sentiments pour cet homme. Selon le site d’actualité, devant les enquêteurs, elle aurait expliqué qu’il lui disait qu’il l'« aimait ». « Il m’appelait “mon petit cœur” ou “ma chérie”. Il me demandait de supprimer les SMS. »

Au-delà de ses huit mois de prison avec sursis, l’homme a écopé d’une mise à l’épreuve de deux ans, d’une interdiction d’entrer en contact avec la jeune fille et ses parents et une obligation de se faire soigner.