Nîmes: La patronne du club échangiste dépouillée de 42.000 euros en petites coupures

FAITS DIVERS Deux hommes ont été arrêtés un an après le cambriolage de la responsable du club libertin. L’un d’entre eux était employé dans l’établissement au moment des faits...

Jérôme Diesnis
— 
Police nationale (Illustration)
Police nationale (Illustration) — Nicolas Bonzom / Agence Maxele Presse

Deux hommes sont soupçonnés d’avoir volé 42.000 euros en petites coupures à la patronne d’un club échangiste du Gard. Les faits s’étaient déroulés le 13 mars 2015 à .

Le domicile de la victime avait été cambriolé en son absence. Un homme habitant à Alès a été appréhendé après une dénonciation. Il se serait vanté d’avoir commis le cambriolage. L’un d’entre eux l’aurait dénoncé, évoque .

Un homme condamné pour un double viol dans le Gard

Ce cuisinier a dénoncé un autre homme qui l’aurait mis sur le coup. Cet employé du club libertin présente un lourd passé judiciaire puisqu’il a été condamné pour deux viols par la cour d’assises du Nord. Mais il nie toute complicité dans le cambriolage de sa patronne.

Les deux hommes ont été placés sous contrôle judiciaire par le, en attendant leur comparution.