Perpignan: Les policiers municipaux bientôt mieux armés

sécurité La ville va doter les policiers municipaux de pistolets semi-automatiques plus rapides…

C.D.

— 

Des agents de police municipale à Marseille. (Illustration)
Des agents de police municipale à Marseille. (Illustration) — A. Rancoule / 20 Minutes

Le conseil municipal de Perpignan devait ce vendredi voter une demande de subvention au Fonds interministériel de prévention de la délinquance ( FIPD) pour la modernisation de l’armement de la police municipale.

Une dépense de 113.000 euros

Concrètement, précise France Bleu Roussillon, il s’agit pour la municipalité d’acheter 144 pistolets semi-automatiques, les mêmes que ceux utilisés par la police nationale, pour « doter chaque policier municipal d’une arme plus rapide et plus efficace ».

>> A lire aussi : Pourquoi les villes cherchent-elles de plus en plus à armer leurs policiers municipaux?

La dépense est estimée à 113.300 euros indiquent nos confrères, qui rappellent qu’un nouveau décret gouvernemental va d’ici quelques jours autoriser les communes à acquérir ces pistolets semi-automatiques « Sig Sauer », de calibre 9 mm.

« Les policiers doivent avoir les moyens de riposter »

À Perpignan, le maire Jean-Marc Pujol (Les Républicains) a donc décidé d’enclencher le mouvement, avant même la publication du décret. « En 18 mois, plus de 250 personnes ont été assassinées par des terroristes en France, qu’attendons-nous, a-t-il déclaré à France Bleu Roussillon. Les policiers municipaux, qui participent à la sécurisation de nombreux événements, doivent avoir les moyens de riposter ».

>> A lire aussi : Les policiers bientôt mieux armés face à la menace terroriste et au grand banditisme