Perpignan: Un homme soupçonné d’avoir transmis volontairement l’hépatite C à plusieurs femmes

FAITS DIVERS Un homme de 56 ans est soupçonné d’avoir volontairement caché sa maladie à plusieurs femmes afin d’avoir des relations sexuelles non protégées. Trois victimes ont porté plainte…

Jérôme Diesnis

— 

Police nationale (Illustration)
Police nationale (Illustration) — Nicolas Bonzom / Agence Maxele Presse

Un homme de 56 ans a été été mis en examen vendredi à Perpignan pour administration de substance nuisible à la santé et mise en danger de la vie d'autrui. Il est soupçonné d’avoir sciemment transmis le virus de l’hépatite C à sa compagne de l’époque et à deux autres conquêtes, évoque L’Indépendant.

D'autres victimes potentielles

Sa compagne de l’époque avait déposé plainte au commissariat de Perpignan après avoir contracté le virus. Son compagnon aurait dissimulé sa maladie en lui présentant des résultats d’analyse partiels. Deux autres conquêtes ont été identifiées. A l’une comme à l’autre, il avait caché sa maladie afin d’avoir des relations sexuelles non protégées.

Les deux femmes ont également porté plainte. Elles auraient également été contaminées. Les enquêteurs sont à la recherche d’autres victimes potentielles.

Le virus de l'hépatite C est transmis par le sang, notamment lors de rapports sexuels.