Béziers: Une campagne pro-migrants pour contrer Robert Ménard

DEMANDEURS D'ASILE L’association The Wagabonds avait fait appel au financement participatif pour réaliser une affiche contrant celle de Robert Ménard…

Nicolas Bonzom

— 

Le visuel de l'affiche humaniste de The Wagabonds / Mathieu B.
Le visuel de l'affiche humaniste de The Wagabonds / Mathieu B. — The Wagabonds

Robert Ménard, le maire de Béziers, soutenu par le Front national, avait déclenché une polémique, il y a quelques semaines, en affichant dans sa commune deux campagnes anti-migrants, l’une présentant des demandeurs d’asile au pied de la cathédrale de la ville, l’autre faisant la promotion de l’organisation d’une consultation sur ce thème.

>> A lire aussi : Référendum sur les migrants à Béziers : « Le travail d’un maire, c’est de rassembler les gens, pas de les opposer »

Une campagne orchestrée depuis l’hôtel de ville, alors que le centre d’accueil de demandeurs d’asile de Béziers s’apprêtait à passer de 50 à 90 places.

Les fameuses affiches anti-migrants dans les rues de Béziers, le mercredi 12 octobre.
Les fameuses affiches anti-migrants dans les rues de Béziers, le mercredi 12 octobre. - Franck LODI/SIPA

Plus d’argent que prévu

Pour contrer le visuel de la première campagne, jugé « insultant et dégradant », l’association The Wagabonds avait lancé un financement participatif pour mettre en place une « contre-campagne » « humaniste ».

L’idée a séduit, puisque la somme a été rassemblée, et même plus que prévu : 5.860 euros ont été collectés, pour un objectif de 4.320 euros. La somme restante sera reversée à des associations de Béziers.

Une ville bombardée

Le visuel de cette campagne, qui devrait débarquer dans les rues de ville, au nez et à la barbe de Robert Ménard, dans les prochains jours, a été dévoilé.

« Nous avons fait le choix d’un contre-champ pour marquer notre opposition à la campagne proposée par Robert Ménard », explique l’association. On y voit des migrants aux visages fermés, qui tournent le dos à une ville bombardée. Le slogan qui accompagnera l’affiche doit être défini rapidement.

>> A lire aussi : Campagne anti-migrants à Béziers : Les associations déboutées face à Robert Ménard

Le 24 octobre dernier, le tribunal administratif de Montpellier avait rejeté la requête d’Esprit libre et de Cultures solidaires, deux associations héraultaises, de faire retirer les campagnes et les publications de Robert Ménard. La deuxième campagne avait été retirée quelques heures plus tôt par la municipalité.