Nîmes : Le bébé se comportait bizarrement, il avait absorbé de la cocaïne

JUSTICE Les parents s’étaient émus de trouver leur bébé de 10 mois énervé…

Jerome Diesnis

— 

La petite de 10 mois avait avalé un peu de cocaïne que son père avait fait tomber en se droguant.
La petite de 10 mois avait avalé un peu de cocaïne que son père avait fait tomber en se droguant. — DG Douane Française

Le 14 mars, un couple avait amené leur bébé de 10 mois aux urgences à Nîmes : l’enfant était anormalement excité. Dans un premier temps, le personnel hospitalier n’avait rien décelé. Mais, devant l’insistance du couple, ils avaient effectué une prise de sang sur la petite fille. Les analyses s’étaient révélées positives à la cocaïne.

Confondu, le père de famille avait avoué consommer de la drogue occasionnellement. Ce qu’il avait fait cet après-midi-là. Mais il en avait fait tomber un peu que la petite avait ensuite avalé, provoquant un état d’énervement inhabituel.

La fillette placée en famille d’accueil

Si l’enfant n’a conservé aucune séquelle de cet épisode, sa famille a en revanche connu des heures douloureuses. Le bébé leur a été enlevé plusieurs jours et placé dans une famille d’accueil avant que la justice ne décide de le rendre à la maman. Le père, lui, a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de voir sa famille. Une mesure qui a été levée lors de son passage devant le tribunal correctionnel de Nîmes, mardi.