Perpignan : Recalé, le candidat au permis de conduire frappe son examinateur

FAITS DIVERS L’homme âgé de 33 ans n’a roulé que quelques mètres : il n’avait pas attaché sa ceinture. Frustré, il aurait décoché un violent coup de coude à l’examinateur avant de le menacer…

Jerome Diesnis

— 

Le candidat malheureux n'est sans doute pas prêt d'obtenir son certificat d'aptitude à la conduite.
Le candidat malheureux n'est sans doute pas prêt d'obtenir son certificat d'aptitude à la conduite. — Thomas Wirth AFP

Un candidat au permis de conduire n’a pas apprécié d’être recalé à l’examen de la conduite, mercredi, à Elne, une commune des Pyrénées-Orientales située à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Perpignan. L’homme, âgé de 33 ans, avait à peine démarré le moteur et roulé quelques mètres, que l’examinateur lui a signifié qu’il était bon pour une troisième tentative. Il avait omis d’attacher sa ceinture…

En prison jusqu’à son procès

Mais le candidat n’a pas du tout digéré cette décision. Enervé, il aurait alors insulté et menacé l’examinateur auquel il aurait infligé un violent coup de coude. Le tout sous les yeux d’une monitrice d’auto-école, montée à l’arrière du véhicule.

C’est elle qui a prévenu les gendarmes qui l’ont interpellé. Le candidat a été déféré vendredi au tribunal correctionnel de Perpignan, puis écroué. Son procès pour outrage et violences sur personne chargée d’une mission de service public a été reporté au 14 novembre. D’ici là, il restera en détention.