Montpellier: Echange musclé entre Emmanuel Macron et un habitant à propos du salafisme

POLITIQUE Emmanuel Macron, en visite dans le quartier de la Paillade, à Montpellier, a eu un échange très vif à propos du salafisme avec un habitant qui l'a accusé de faire des amalgames...

Jérôme Diesnis

— 

Emmanuel Macron (Archives).
Emmanuel Macron (Archives). — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Quelques heures avant son troisième et dernier meeting de diagnostic sur l’état de la France au Zénith-Sud, Emmanuel Macron a rencontré des habitants de la Paillade, un quartier populaire de Montpellier (Hérault).

Dans les locaux de l’association « Solidarité Dom-Tom », et alors qu’il évoquait le rôle des associations en les opposant aux associations salafistes, l’ancien ministre de l’économie a été pris à partie par un habitant du quartier. « Un salafiste est un citoyen comme un autre », lui a lancé cet habitant.

Macron : « Il est sain de s’engueuler pour clarifier les choses »

Réponse d’Emmanuel Macron : « Ce n’est pas la religion de quelqu’un qui détermine les choses, quand une association déclare que les valeurs qu’elle porte sont supérieures à la République, il faut la démanteler ».

L’échange très vif a duré plusieurs minutes, Emmanuel Macron refusant de changer de sujet, afin d’aller au bout de son raisonnement et tenter de convaincre son interlocuteur. « Il est très sain qu’on s’engueule pour clarifier les choses », a-t-il estimé.