Montpellier: Hébergé gracieusement, le mineur isolé avait en réalité... 22 ans

SOCIETE Cet homme d’origine tunisienne avait fourni de faux documents au département de l’Hérault…

Nicolas Bonzom

— 

Police nationale - Illustration
Police nationale - Illustration — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Un Tunisien de 22 ans a été interpellé ce lundi, au square Planchon, près de la gare Saint-Roch, à Montpellier (Hérault). Cet homme, qui cachait de la résine de cannabis dans ses poches, était, au moment de son arrestation par les policiers, en présence d’un homme de 20 ans, déjà connu des services de police.

Lors de l’enquête qui a suivi, les policiers ont découvert le petit stratagème que menait le jeune homme de 22 ans. Depuis près de deux ans, il était pris en charge par le conseil départemental de l’Hérault en tant que… mineur isolé étranger. Selon les premiers éléments, il aurait fourni de faux documents qui prouvaient qu’il avait… 16 ans.

Des colliers en or et des ordinateurs dans son appartement

Un mensonge qui lui a permis d’être logé gracieusement pendant deux ans. En perquisitionnant son appartement, qui était occupé par deux adolescents sans titre de séjour, les policiers ont mis la main sur des colliers en or, des ordinateurs et des téléphones portables.

Mardi, c’est un adolescent de 13 ans, mineur isolé étranger pris en charge par le département de l’Hérault, qui a été neutralisé par des passants, alors qu’il venait d’arracher un collier en or à une jeune femme, dans le centre-ville.