Perpignan: L’arbitre poursuivi, sa voiture vandalisée chez lui «en souvenir du match de samedi»

FAITS DIVERS Après avoir arrêté un match de foot de district, alors qu'il venait d'être agressé, un arbitre a retrouvé sa voiture vandalisée deux jours plus tard devant son domicile...

Jerome Diesnis

— 

Un arbitre de football donne un carton rouge (illustration).
Un arbitre de football donne un carton rouge (illustration). — GIUSEPPE CACACE / AFP

Deux jours après un match de football houleux, un arbitre de football a retrouvé sa voiture vandalisée : une vitre brisée, les portières forcées et ses effets personnels dérobés. Mais le lien avec le match ne faisait pas de doute. Le ou les voleurs aurait laissé un mot dans le véhicule : « En souvenir du match de samedi », relate France Bleu Roussillon.

Ouvert au bras et au front le samedi

Ce fameux samedi, officiant pour une opposition de faible niveau de niveau district des Pyrénées-Orientales, en PHA (la huitième division nationale) entre Ille-sur-Têt et la réserve de Canet-en-Roussillon, l’arbitre interrompt la rencontre compte tenu du climat délétère : après une décision jugée contestable par les supporters d’Ille-sur-Têt, il est pris à partie par des spectateurs. L’un d’entre eux casse la barrière de protection d’un grand coup de pied. En s’ouvrant, elle vient le percuter au front et au bras.

Après avoir quitté le stade, il explique à la radio avoir eu le sentiment d’être suivi alors qu’il rentrait à son domicile, après s’être fait soigner à l’hôpital.

Après la découverte de son véhicule, lundi, l’arbitre a déposé deux plaintes à la gendarmerie. L’une pour le match de samedi, l’autre pour la dégradation de son véhicule. Depuis 2006, les arbitres sont considérés comme des personnes chargées d’une mission de service public.