Pompiers brûlés dans l’Hérault: L’un des rescapés témoigne pour la première fois

INCENDIE Le 10 août dernier, un feu a grièvement brûlé quatre pompiers, dont l’un est décédé des suites de ses blessures, il y a une quinzaine de jours…

Nicolas Bonzom

— 

Près d'un millier de personnes ont salué la mémoire de Jérémy.
Près d'un millier de personnes ont salué la mémoire de Jérémy. — N. Bonzom / Maxele Presse

L’émotion est toujours aussi forte dans la communauté des sapeurs-pompiers de l’Hérault, quinze jours après le décès de Jérémy, l’un des quatre soldats du feu grièvement brûlés le 10 août dernier, lors d’un violent incendie à Gabian.

>> A lire aussi : Hérault : Un millier de personnes ont dit adieu à Jérémy, ce «héros» qui rêvait d'être pompier

Deux sapeurs-pompiers sont toujours hospitalisés. L’inquiétude est grande notamment, face à l’état de santé de Lucas, qui serait « très préoccupant », d’après Kléber Mesquida (PS), président du département, qui s’est entretenu avec sa famille.

« Miraculé, c’est une place terrible »

De son côté, David, qui est sorti de l’hôpital, est en phase de rééducation. Ce dernier a accordé un entretien à France 3 où il revient sur les circonstances de l’accident.

« Le feu était assez virulent, beaucoup de vent. Il a très mal évolué, on a été pris par surprise. On a été pris par les flammes, on a été obligé de s’échapper [de leur camion]. C’était un geste de désespoir, un geste pour continuer à vivre… On s’est battu comme on a pu. »

« Miraculé, c’est une place terrible, confie le pompier, qui souffre encore de graves brûlures. On fait avec, tout le monde est là pour nous aider. Les nuits sont difficiles » Plusieurs enquêtes ont été lancées, pour tenter d’en savoir plus sur les circonstances de ce drame.