Hérault: Excédée par des adolescents qui s’amusent à sonner chez elle, elle sort une carabine

FAITS DIVERS La Sétoise a été interpellée, placée en garde à vue, puis relâchée, en attente de son jugement…

Nicolas Bonzom

— 

Police nationale - Illustration
Police nationale - Illustration — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Une habitante de Sète (Hérault), âgée d’une quarantaine d’années, a été interpellée par les policiers, lundi soir, avant d’être placée en garde à vue, puis remise en liberté en attendant son jugement, rapporte France Bleu Hérault.

Depuis plusieurs années, selon le site de la station, la Sétoise, qui vit près d’un collège, vivrait un calvaire : dès que les élèves sortent de l’établissement, ils sonnent à sa porte, tapent sur ses volets, ou à sa fenêtre, avant de prendre la poudre d’escampette.

L’arme a été saisie

Des gamineries qui ne sont pas du tout du goût de cette habitante, qui a perdu ses nerfs, lundi après-midi… Alors que des adolescents s’adonnaient à leur loisir favori devant chez elle, elle est sortie en trombe, une carabine à la main, et a poursuivi les malheureux sur plusieurs mètres, avant de rentrer chez elle.

Les parents des collégiens ont prévenu la police, qui a arrêté la quarantenaire, et saisi son arme. L’enquête devra notamment déterminer si la carabine a été pointée en direction des jeunes, ou si la Sétoise a simplement sorti l’arme pour leur faire peur.