Nîmes: Les employés d’une grande surface font grève… pour sauver leur directeur licencié

INSOLITE Le directeur du magasin a été licencié pour insuffisance professionnelle. Les salariés jugent la sanction disproportionnée pour un responsable par ailleurs très apprécié…

Jerome Diesnis

— 

Vingt-huit salariés de l'enseigne Conforama à Nîmes ont fait grève samedi afin de demander des explications sur le licenciement du directeur du magasin. Illustration.
Vingt-huit salariés de l'enseigne Conforama à Nîmes ont fait grève samedi afin de demander des explications sur le licenciement du directeur du magasin. Illustration. — Jean-Pierre Muller afp.com

C’est un peu le monde à l’envers. Vingt-huit salariés de l’enseigne Conforama à Nîmes se sont mis en grève, samedi, après avoir appris le licenciement du directeur de leur magasin.

Le 23 août, la direction avait réalisé une visite surprise dans l’établissement, comme elle le fait ailleurs. Elle avait alors relevé des box vides, des étiquettes manquantes et des lits défaits. Quelques semaines plus tard, le directeur du magasin a reçu une lettre de licenciement.

Un chiffre d’affaires en progression

Les salariés contestent cette procédure. « C’est arrivé ailleurs et cela a entraîné des avertissements, pas des licenciements », explique Maguy, déléguée du personnel, à France Bleu Gard Lozère. Elle évoque « une progression du chiffre d’affaires du magasin depuis le mois de janvier. C’est un directeur apprécié de ses salariés ».

Samedi, la totalité des salariés titulaires se sont mis en grève, soulignent les représentants du personnel, qui expliquent avoir par ailleurs lancé une pétition auprès des clients. Elle aurait déjà été signée par 478 personnes.

La direction de Conforama évoque une « insuffisance professionnelle », sans autres détails.